Le muguet c’est bien, la testo c’est mieux.

1er mai: 3ème injection faite par ma collègue infirmière en douce dans l’infirmerie sur mon lieu de travail.Excitant et symboliquement encourageant.

Effets constatés depuis: début d’une moustache d’adolescent, peau du visage plus rêche.

Peut-être plus de muscles au niveau des bras et des épaules et un leger changement dans la tonalité de la voix. Imperceptible.Menstruations inchangées et pénibles.

28 mai: 3ème rendez-vous chez le psy. Il insiste pour la biographie de 10 pages et pour le test de personnalité. Je repousse afin de reflechir.

Je lui demande d’augmenter la fréquence des doses, il me propose toutes les 2 semaines. Il me propose de la progesterone (utrogestan), je demande a reflechir afin de verifier les contre-indications possibles. Il constate ma méfiance et ne semble pas s’en formaliser.

Je vais chercher l’androtardyl, ma pharmacienne m’appelle toujours monsieur.

4ème injection demain.