Passing

Clairement dans la rue , maintenant, c ‘est monsieur.
Je pense que le debut de moustache et de barbe a tout changé, parce que , voila, ça leur donne une certitude.
Y a eu tout un moment ou c’etait ambigu, je sentais bien l hesitation a la caisse pour faire mes courses. Y en a meme qui ont essayé le « madame, monsieur » en m interrogeant du regard.
Je marche pas la dedans.

Le « monsieur » ça me derange pas, je l attendais visiblement.
Mais quand, samedi dernier, le patron d un Attac a Colonel Fabien, a essayé de m’ emmener dans ses sales blagues sexistes
extrait:
 » Hahaha, Monsieur ne vous marriez jamais, les femmes sont chiantes… »
en gueulant bien fort hisoire de faire de l’humour devant toute la clientele, en faisant un clin d’oeil appuyé a son employée, qu il essayait venement de derider (faut dire elle a du le supporter lui et ses blagues vaseuses, racistes et sexistes pendant des heures…)
J ai pas su quoi dire.

Je suis pas fier. J ai pas trouvé sur le coup la repartie cinglante.
Puis la, mon passing de mec blanc, je l ai bien senti passer, et c’etait pas agreable, mais c’etait surement pas aussi atroce que de cotoyer ce connard tous les jours.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s