Se poser,s’imposer…

Plus personne ne me demande ce que je suis, comme une évidence…
J’ai de plus en plus de barbe, et quelques poils sur mon nombril.

Rien ne change a mon travail et pourtant tout change…

Les résidents vivent avec mon quotidien et me posent de plus en plus de questions… je fais au cas par cas car même si la direction a changée, l’état des lieux est toujours au féminin.

Aujourd’hui la personne dont j’étais responsable est morte, un jour de TDOR.

Aujourd’hui ma sous directrice a voulu me dire qu’elle était  à l’écoute tout en me parlant au féminin, comment je peux l’écouter? Comment je devrais être reconnaissant de toute cette bienveillance dont elle fait preuve tout en niant jour après jour ce que je suis?

Tout le monde fait tellement preuve de bons sentiments que ca me donne envie de vomir.
Je n arrive pas a être triste je ne suis que colère.

Publicités