Nos amiEs, ces « alliéEs » en carton (intro)

« AlliéEs des luttes trans », t’es sûrE???

Il y’ a 5 ans j’écrivais sur ce blog un article intitulé « Etre unE bonNE alliéE » , je pensais qu’il ne faisait que résumer des principes de base qu’on entendait partout, mais déjà, à l’époque, j’ai pu constater à quel point il n’avait pas du tout plu à un paquet de militantEs qui se disaient LGBT ou TransPédéGouine et/ou féministes. Évidemment le principe de fermer sa gueule ne plaît jamais aux gens qui s’écoutent beaucoup, même sur des sujets qu’ils ne maîtrisent pas.

LGGGGGGG

Maintenant je milite dans une association trans, et je constate que ces fameux auto-proclaméEs « alliéEs » sont presque plus emmerdantEs en associations que nos propres ennemis politiques, qu’ils nous prennent facilement plus de la moitié de l’énergie qu’on souhaite mettre dans nos projets, qu’ils profitent bien de l’argent (subventions et prix) qui devraient revenir aux asso trans et inter pour parler des sujets qui les concernent, qu’ ils ne s’éduquent et ne s’informent pas (ou très mal) sur nos enjeux politiques, sur l’histoire de nos luttes et de nos combats, et qu’au mieux, ils utilisent des personnes trans pour poser avec eux/elles sur la photo et pensent ainsi gagner des points d’inclusivité et d’ouverture d’esprit en participant à rendre visible non pas les combats trans mais les personnes trans.

C’est à dire que non seulement ils ne nous aident pas, mais en plus ils nous enfoncent et continuent de se pointer à l’Existrans pour marcher avec nous, la bouche en cœur, tout en traitant les asso ou personnes trans et/ou inter qui les critiqueraient, de « méchants extrémistes » .

Je pense que si on gueule et qu’on se met en colère, c’est que la pédagogie n’a pas marché, que la fatigue de devoir former encore et encore des gens qui ne retiennent que ce qui les arrange, tout en pensant bien souvent en leur fort intérieur qu’ on exagère et qu’on est complètement parano, va finir par épuiser touTEs les militantEs trans et/ou inter de bonnes volonté, bien plus vite que le combat contre la transphobie d’un système que ça arrange qu’on ne puisse pas hausser le ton et qu’on soit policéEs par ceux et celles qui sont censéEs nous aider.

NOTRE COLERE EST LEGITIME ! LA TRANSPHOBIE TUE !

Mais qu’est-ce que vous croyez ? Qu’elle tue seulement des trans dans des pays lointains et qu’il suffit d’allumer une bougie lors du TDOR et de lire une liste de noms pour comprendre de quoi on parle et pour avoir fait sa B.A de l’année ? Ecoutez les asso trans quand elles vous parlent de leur réalités. N’ attendez pas « le témoignage de vie » d’une personne trans pour vous rendre compte que nos revendications sont concrètes, qu’elles s’appuient sur des dizaines, centaines, milliers de témoignages entendus ou directement vécus. Nous n’inventons rien, nous n’exagérons rien, et nous refusons de continuer a alimenter votre voyeurisme en vous racontant notre vie jusque dans les moindres détails de notre intimité.

Vous êtes aussi indécentEs que ces médecins qui essayent de nous faire déshabiller sous le moindre prétexte.

Ca fait des années que nous nous racontons et nous nous transmettons les histoires de transphobie qui ont lieu lors d’évenements LGBT ou TPG soit disant « trans friendly » (encore un mot de merde qui ne veut rien dire), que nous sommes choquéEs des déclarations ou des projets qui sont faits soi-disant pour nous, pour qu’on nous « comprenne » mieux et qu’on nous « accepte ».

Il est grand temps que nos voix se lèvent pour pointer publiquement et avec colère ce qui ne va pas. Ne les laissons pas faire quand ils essayent de nous diviser en attribuant des médailles du mérite aux gentils trans toujours d’accord avec eux, tout en niant la parole de ceux et celles qui répondent à leur violence par une colère légitime.

Soyons « hystériques » ou « extremistes » touTEs ensemble !

Prenons la parole publiquement, arrachons les mégaphones et bloquons les portes de ces associations et de leurs événements merdiques ! Virons-les de nos marches et ne les laissons plus jamais parler à notre place.

Cet article est l’introduction d’une série d’articles sur ces « alliéEs », bien sûr il y’ aura des exemples concrets, n’hésitez pas à lâcher d’autres exemples (avec des noms d’organisations) dans les commentaires si vous le souhaitez.

Publicités