About

Il y a plusieurs mois, pour des raisons de confidentialité, j’ai du restreindre de manière radicale l’accès a mon blog sur Myspace. Puis j’ai éprouvé le besoin de reprendre ce blog, de le relire, de le corriger, de le déplacer.

Je crois que j’avais besoin d’écrire sur ma transition, mais en lisant d’autres blogs,je me suis dit que ce que j’aimais le plus c’etait les anecdotes du quotidien, les petites histoires, les reflexions et les coups de gueule, beaucoup plus que les mesures de pilosité et les conseils sur les methodes de musculation (bien qu’utiles je dis pas…).
Ce que j’avais voulu au départ comme un témoignage froid et distancié s’est très vite transformé et je ne sais pas vraiment encore maintenant sous quelle forme il va évoluer, ou pas.
Plusieurs articles (beaucoup en realité) ont été ecrit avec pas mal d’alcool et ça me met toujours un peu mal a l’aise de les relire.

Ce blog étant né avec le début de ma transition physique , le premier article date du 9 février 2009.

 

Publicités

5 réflexions au sujet de « About »

  1. Bonjour,

    et bien je viens de lire tout ton blog. Je suis tombée sur le lien via les Chroniques d’un Nègre Inverti, que je découvrais aussi, d’ailleurs.
    Peu de choses me concernent si ce n’est cette envie d’égalité, d’existence, de se trouver, dans le bain d’un inconscient collectif qui nous fait pencher pour certains modèles plutôt que d’autres.

    Je suis fascinée depuis longtemps par les transidentités, peut-être parce qu’il y a ce mélange de courage et de profond désarroi en même-temps.
    Mais je ne prétend pas pouvoir ne serait-ce qu’imaginer ce que ça fait de se sentir « homme » dans un corps de « femme ».

    J’admire ton courage et celui des autres, de pouvoir persister sans devenir fou. Et d’explorer par la même occasion, les clichés et les petites cases dans lesquelles on cherche à ne pas être.
    Et celui d’écrire… Encore un risque pris de ne pas se sentir écouté.
    Mais j’ai adoré lire tes articles. Je comprends de mieux en mieux les tansidentités, et par là, les identités différentes tout court.
    Alors merci !

    Navrée, si je donne l’impression de te connaître juste parce que je t’ai lu.

    Je suis lesbienne, plutôt féminine (féminisée à vrai dire) et passerais plutôt inaperçu. Entre deux cases peut-être. Mais ton récit m’a touchée, et je te souhaite tout le meilleur. Encore du courage, au niveau du boulot surtout, puisque c’est là que ça a l’air de violemment coincer…
    Puis bravo à ton entourage qui a assez d’ouverture d’esprit pour t’encourager dans tes démarches.

    Je continuerai à te lire. 🙂

  2. Bonjour, je te remercie de ton commentaire, mais je tenais a y ajouter quelques précisions:
    Je ne me suis jamais sentie « homme dans le corps d’une femme », c’est le ressenti de certains mais ce n’est pas le mien, donc merci
    de ne pas me coller des généralités provenant sûrement du discours médiatique ambiant.

  3. ensuite bien que je sois vraiment reconnaissant a mes amiEs de leur soutien et de tout leur amour en général, je ne pense pas qu’il faille « applaudir leur ouverture d’esprit ». Ce que je veux dire c’est que j’espere que faire preuve de solidarité et de bon sens avec son entourage n’est pas devenu si exceptionnel, et que ta phrase est plus maladroite que compassionnelle. J’ai vu maintenant pas mal de personnes trans (dont moi) qui étaient si excessivement reconnaissantEs envers des personnes qui somme toute les traitaient convenablement qu’elles en étaient prêtes a accepter n’importe quoi en contre-partie (transphobie intégrée par les trans).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s